Hyperpaysage

Christine Partoune , Michel Ericx


Le langage hypertextuel des pages web permet de décomposer une image en zones sensibles dites « cliquables » (voir limites en vert sur l’image ci-dessous, qui cernent l’espace occupé par une pessière) qui activent des documents ressources (texte, son, image, vidéo). Cette image devient une hyperimage.

JPEG - 76.8 ko

Une hyperimage
Photo : A. Drèze - août 2000
Tour de Spa-Malchamps -Vue vers le N-W - 2000 pieds.

Si cette image est une représentation de paysage, nous avons proposé (2000) de l’appeler un "hyperpaysage".

Un hyperpaysage, c’est donc un hypermédia réalisé à partir d’une image de paysage décomposée en zones sensibles « cliquables », qui activent des documents ressources (texte, son, image, vidéo). Si le paysage est photographié à 360 degrés et que ces images sont assemblées, on obtient un hyperpaysage panoramique, que l’on peut faire défiler à sa guise.

En s’inspirant de la définition de l’hypertexte formulée par Hélène Godinet, nous pourrions définir un hyperpaysage ainsi :

"Un hyperpaysage, c’est un ensemble des fichiers articulés auxquels il est possible d’avoir accès en naviguant à partir d’une image interactive de paysage".

GIF - 37 ko

Extrait de l’organigramme montrant l’architecture d’un hyperpaysage. Auteur : Marie Pirenne. Source : Ericx et alii, 2002, p. 7.

HYPERPAYSAGE DE LA PLACE SAINT-LAMBERT A LIEGE

En le diffusant sur internet, un hyperpaysage devient une production socialisée dans l’espace public, une description au service d’un projet de communication, potentiellement sur une problématique citoyenne. La production d’hyperpaysages s’inscrit par là dans le fil des méthodes pédagogiques de type Freinet, soutenues par l’utilisation d’outils et de techniques de communication appropriés.

Si l’hyperpaysage est ouvert, en font également partie les sites extérieurs du premier degré, que les auteurs ont intégrés volontairement à la visite virtuelle, pour peu bien entendu que leur contenu soit resté conforme à la date de réalisation. N’en font pas partie tous les autres sites vers lesquels le visiteur pourrait filer à partir de là.

Références

Ericx M., Partoune C., Pirenne M., 2002. Les hyperpaysages panoramiques, Bruxelles, Ministère de la Communauté française.

Partoune C., 2004. Un modèle pédagogique global pour une approche du paysage fondée sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, thèse de doctorat, Université de Liège, ch. II.



Article récent ( 11 octobre 2015)

Inventaire des hyperpaysages réalisés

Lire la suite

Article récent ( 20 août 2013)

FORMATION EN ECOPEDAGOGIE

Lire la suite

Article récent ( 18 septembre 2012)

Formation : Du paysage au territoire

Lire la suite